Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 17:22

 


Bismillah i rahmane i rahim



 

La Division des musulmans en sectes et partis

Le Prophète (saaws) a dit : « Sachez que les gens du Livre (Juifs et Chrétiens) ce sont divisés en soixante-douze sectes et que cette nation se divisera en soixante-treize sectes.  Soixante-douze d'entre-elles iront en enfer et une seule ira au paradis. C'est la communauté. » (1) Dans une version explicite de Tirmidhi, le Prophète (saaws) a dit :  « ... C'est celle qui concervera la même doctrine que celle que moi et mes compagnons avons aujourd'hui. »
(1) [Rapporté par Abou Daoud et autres]


'Irbad Ibn Sariya raconte :
« Le Prophète (saaws) nous fit un discours très éloquent au point que nos coeurs se sont mortifiés et que nos larmes se sont mises à couler. Nous dîmes : Ô messager de Dieu ! cela ressemble à un discours d'adieu, fais-nous alors des recommandations. Il nous dit : « Je vous recommande la piété et l'obéissance à vos gouvernants, serait-il un esclave abyssin qu'on vous impose. Celui d'entre vous qui vivra après moi verra d'énormes divergences. Attachez-vous donc à ma Sunna et à la Sunna des califes bien  guidés après moi, mordez-y de toutes vos dents, et faites attention aux innovations car chaque innovation conduit à l'égarement. » »
 
[Rapporté par Abou Daoud et autres]


L'Envoi de réformateurs au bout de chaque siècle

Abû Hurayra rapporte que le Prophète (saaws) a dit :  « Dieu enverra dans cette nation au bout de chaque siècle quelqu'un pour lui revivifier sa religion. »
 
[Rapporté par Abou Daoud et autres]

Nous avons vu par le passé après la mort de notre saint Prophète (saaws) beaucoup de savants écrire des musnads de très bonne qualité et des sectes les falsifier afin d'égarer les musulmans de toutes générations confondues. Ceci est dû à toutes ces sectes qui n'ont cessé d'introduire des faux hadiths afin de déstabiliser la communauté musulmane. Mais entre-temps, Allah (swt) dit chaque groupe d'hommes qui sont bien guidés et décèdent, alors Allah (swt) envoi toujours un réformateur, ne laissant pas la oumma sombrer dans le chemin de la perdition. La seule personne qui pourra remettre la vraie religion et la Sunna de notre Saint Prophète Mohammed (saws) n'est autre que l'imam al-Mahdi (as) car il marchera sur les traces de l'Envoyé de Dieu (saaws) et ne commettra pas de faux-pas. Il chassera l'injustice et les injustes. Il rétabliera la religion [dans sa pureté] en insufflant l'esprit dans l'Islam qui sera ainsi élevé après avoir été avili et revivifié après une période de mort. Il supprimera le tribut imposé aux non-musulmans et appellera les hommes à Dieu au moyen de l'Epée. Quiconque refusera de le suivre sera exécuté, quiconque s'opposera à lui sera mis en échec. Il manifestera la religion telle qu'elle est véritablement de sorte que si l'Envoyé de Dieu (saaws) était en vie, il exercerait l'Autorité en conformité avec la religion ainsi entendue. Il mettra fin à toutes les écoles juridiques sur terre : seule demeurera la "religion pure" (al-din al-khalis). Ses ennemis seront les savants qui suivent aveuglément les gens de l'effort jurisprudentiel (ahl al-ijtihad) lorsqu'ils verront que l'Autorité sera exercée en contradiction avec [certaines] positions de leurs imams. Ils se placeront alors sous son Autorité à contre-coeur par crainte de son Epée et de son pouvoir, et aussi par désir d'obtenir ses faveurs. Le commun des musulmans se réjouira davantage de sa venue que ceux qui possèdent une fonction officielle. Les "connaissants par Dieu" (al-'arifun bi-llah) parmi les hommes ayant réalisé les vérités métaphysiques (al-haqa'iq) par voie de contemplation et de dévoilement initiatique lui feront allégeance sur instruction divine. Des hommes ayant atteint le degré divin seront à ses côtés pour accomplir son oeuvre et l'amener à la victoire : ce sont là les conseillers, lesquels prendront en charge son royaume et l'aideront à remplir la mission dont Dieu l'a investit. C'est à lui que viendra Jésus fils de Marie (as) qui descendra sur le minaret blanc à l'est de Damas vêtu de deux pièces d'étoffe couleur safran (bayna mahrudatayn), s'appuyant sur deux anges, un à sa gauche et un à sa droite, de sa tête des gouttes d'eau semblables à des perles couleront. Il avancera abaissé comme s'il marchait sur une voûte et arrivera alors que les gens prient la prière du 'asr : l'imam al Mahdi voudra céder sa place à Jésus mais il refusera car Dieu à favorisé la communauté de Mohammed (saaws). L'imam dirigera la prière en conformité avec la Sunna. 

 

cas des hadiths contrad-1

cas des hadiths contrad-2

cas des hadiths contrad-3

cas_des_hadiths_contrad-4.jpg

 

"- L'Imam al-Bukhârî se rendit un jour à Samarkande, quatre cents savants du hadith s'y réunirent. Ils mélangèrent les chaînes de narration, en mêlant les chaînes palestiniennes avec les irakiennes, puis ils enchevêtrèrent plusieurs narrateurs, et ils insèrèrent les récits prophétiques dans des références qui n'étaient pas les leurs. Ils les récitèrent ensuite à al-Bukhârî, qui les remit chacune à leurs endroits respectifs, puis il rectifia tous les hadiths et les chaînes de narration. Ils ne purent le mettre en difficultés ni le pousser à commettre une erreur sur aucune référence et dans aucun récit. Il fit la même chose à Bagdad. (256 H./870 )"
[
Ibn Kathir - Al-Bidaya wa An-Nihaya - T. 11, p.31]

 

Ibn 'Udayy dit : "Un nombre de savants apprirent qu'Al-Boukhâri serait prochainement de passage à Baghdâd. Ils choisirent cent hadiths dont ils brouillèrent les chaînes de transmission et les textes, donnant ainsi à chaque Hadîth une chaîne de transmission autre que la sienne. Chaque savant prit dix de ces hadiths et s'apprêta à mettre Al-Boukhâri à l'épreuve durant leur rencontre. Les gens s'assemblèrent et l'un des savants confronta Al-Boukhâri avec le premier de ses dix hadîths. Il répliqua "Je ne le connais pas". Le savant lui cita un autre hadîth. Il répondit "Je ne le connais pas." et ainsi de suite jusqu'au dixième hadîth. Les gens avertis [initiés à la science du hadith] parmi l'audience se regardèrent et dirent: "L'homme s'y connaît.", les autres pensèrent que c'est un ignorant. Puis un autre savant exposa à son tour ses dix hadîths, puis un autre, jusqu'au centième hadîth et Al-Boukhâri répondait invariablement "Je ne le connais pas.". Quand il vit qu'ils avaient terminé, il se retourna vers le premier savant et dit "La chaîne authentique de ton premier hadîth est ceci, celle de ton deuxième hadîth est ainsi etc." puis il fit de même avec le deuxième savant, puis le troisième, et il poursuivit avec chacun d'eux jusqu'au centième hadîth. A ce moment, tout le monde eut la certitude qu'il était un Hâfidh [i.e. ils reconnurent la qualité de sa mémorisation]."

 

'Ali ibn Abi Talib
que la miséricorde d'Allah soit sur lui

extraits des Dires de l'Imam 'Ali
Prémonitions

Il arrivera des temps, après moi, où rien ne sera aussi masqué que la vérité et rien d'aussi triomphant que l'iniquité, où les mensonges sur Dieu et Son Messager (saaws) seront la chose la plus courante. Aucune marchandise n'aura moins de valeur que le Livre lorsqu'il sera cité dans son sens exact, et rien d'aussi cher lorsque son sens sera déformé. Il n'y aura rien d'aussi haïssable que le bien et rien d'aussi pratiqué que le mal. Ceux qui étaient chargés de défendre le Livre l'auront abandonné et ceux qui l'avaient appris par coeur l'auront oublié. Le Livre et ses partisans seront chassés et exilés, ils seront des compagnons de route qui ne trouveront nul refuge. Ils seront au milieu des gens sans les fréquenter, ils seront avec eux sans faire corps avec eux, car la droiture et l'iniquité ne s'accordent pas, même si elles sont ensemble. Les gens s'accorderont pour la désunion. Du Livre, ils ne retiendront que le nom et ils n'en sauront que l'écriture et la calligraphie. Ils persécuteront les pieux sous toutes les formes, ils proclameront que leur attachement à Dieu est une imposture et ils puniront toute bonne action comme si elle était un péché. Ceux qui vous ont précédés ont été anéantis pour leur relâchement et leur insouciance, lorsque le destin les a frappés, que l'excuse n'était plus valable ni leur récipiscence acceptée, alors ils eurent pour compagnons la détresse et la vengeance.

 

 

{{ 175.    Et raconte-leur l´histoire de celui à qui Nous avions donné Nos signes et qui s´en écarta. Le Diable, donc, l´entraîna dans sa suite et il devint ainsi du nombre des égarés.

176.    Et si Nous avions voulu, Nous l´aurions élevé par ces mêmes enseignements, mais il s´inclina vers la terre et suivit sa propre passion. Il est semblable à un chien qui halète si tu l´attaques, et qui halète aussi si tu le laisses. Tel est l´exemple des gens qui traitent de mensonges Nos signes. Eh bien, raconte le récit. Peut-être réfléchiront-ils !

177.    Quel mauvais exemple que ces gens qui traitent de mensonges Nos signes, cependant que c´est à eux-mêmes qu´ils font du tort.

178.   Quiconque Allah guide, voilà le bien guidé. Et quiconque Il égare, voilà les perdants. }}

[Le Saint Coran, Sourate Al-A'raf (Al-A'raf), Sour. 7 ; vers. 175-178]

 

 

Conclusion

Ils vivent de leur renommée et souillent l'eau pure de leur ignorence. Ils sont au service de leur âme sans pouvoir se libérer de cet esclavage. Ils retiennent quelques enseignements d'ordre initiatique qu'ils interprètent selon leur fantaisie et tirent des conclusions erronnées. ils sont sous influence satanique et évoluent dans une eau trouble, ils sont maculés d'impureté vaseuse, l'eau impure (mélée) est leur science, la vase écœurante est la nourriture qu'ils obtiennent de leur science. 





Cheikh Kechk (ra)

Point de Division je suis Musulman !

 

 

Hudayfa (raa) raconte que le Prophète (saaws) a dit : « Il y aura après moi des gouvernants qui ne suivront pas ma conduite et n'appliqueront pas ma sunna. Il se lèvera parmi vous des hommes dont le coeur est semblable à celui des démons. » Hudayfa ajoute : "je lui ai alors dit : que ferais-je si je les atteins, ô Messager d'Allah ?" Le Prophète (saaws) dit :  « Observe respect et obéissance, même si ce gouvernant te flagelle le dos et te prend tes biens. »
[Rapporté par Muslim]
 

 

Ibn Mas'ud rapporte que le Prophète (saaws) a dit : « A la fin des temps, sortiront des groupes aux dents fraîches* et à l'esprit sot. Ils liront le Coran sans pour autant que leur lecture ne dépasse leur gosier. Ils diront des paroles d'hommes pieux. Ils sortiront de la religion comme sort la flèche qui transperce sa proie. »
* c'est-à-dire que ce sont des jeunes

[Tirmidhi commente : "Ce hadith est authentique. Son énoncé est aussi rapporté par 'Ali, Abu Sa'id et Abu Dharr. D'autres narrations analogues rapportées du Prophète (saaws) dépeignent ces groupes qui sont les kharijites de Harura** ainsi que les autres kharijites." ]
** c'est le faubourg à quelques kilomètres de Koufa où s'étaient rassemblés les premiers kharijites

 

Le Prophète (saaws) a dit : « Sachez que les Gens du Livre (Juifs et Chrétiens) se sont divisés en soixante-douze sectes et que cette nation se divisera en soixante-treize sectes. Soixante-douze d'entre-elles iront en enfer et une seule ira au paradis. C'est la communauté. »
[Rapporté par Abou Daoud et autres]
Dans une version explicite de Tirmidhi, le Prophète (saaws) a dit :
« ...C'est celle qui conservera la même doctrine que celle que moi et mes compagnons avons aujourd'hui. »

 

Cheikh Salah Ibrahim abou Arfa,
mosquee al-'Aqsa - Palestine occupée

Message aux gens et gouverneurs de Syrie et aux sectes salafistes

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by mohamedmahdiforkane - dans Religion

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de mohamedmahdiforkaneahlalbayt
  • Bienvenue sur le blog de mohamedmahdiforkaneahlalbayt
  • : Apocalypse de la fin des temps
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

Liens